Lors de l’infection par le VIH, un ADN viral s’insère dans le génome de la cellule, sous la forme d’un provirus. Dans un modèle de souris, des chercheurs ont réussi à éliminer cet ADN proviral en utilisant l’édition du génome (CRISPR-Cas9).