À deux jours du second tour de la présidentielle, Greenpeace a déployé, vendredi matin, une banderole affichant la devise de la République “Liberté Égalité Fraternité” sur la tour Eiffel, pour “mettre en garde contre le projet de Marine Le Pen”.