Marine Le Pen a été conspuée, vendredi, par plusieurs dizaines de manifestants à Reims, où elle avait choisi de se rendre au dernier jour de la campagne pour le second tour de l’élection présidentielle.