La “période de réserve” qui interdit aux candidats et à leurs soutiens de s’exprimer dans les médias a débuté à minuit, dans la nuit de vendredi à samedi. Tout message à “caractère de propagande électorale” ne peut être diffusé.