Battue dans les urnes, Marine Le Pen se positionne désormais comme la “première force d’opposition” à Emmanuel Macron. Déjà en congé du Front national, elle a d’ores et déjà annoncé une “transformation profonde” du parti d’extrême droite.