La presse française se montre soulagée, admirative et exigeante au lendemain d’une victoire d’Emmanuel Macron qualifiée de “large et fragile” à la fois. Passage en revue.