Avec l’élection d’Emmanuel Macron, seule “la moitié du chemin” a été parcourue, selon un cadre du mouvement rebaptisé “La République en marche”. La bataille des législatives dans six semaines s’annonce comme le troisième tour de la présidentielle.