Manuel Valls a indiqué, mardi, qu’il comptait se présenter aux législatives sous l’étiquette La République en marche, du président élu Emmanuel Macron. Cependant, sa candidature n’a toujours pas été validée par le mouvement.