Libéré voilà quatre jours par les autorités camerounaises, Michel Thierry Atanga est arrivé vendredi en France. Il s’est dit “extrêmement usé” après une détention de 17 ans pour détournement de fonds publics. Il va subir des examens médicaux.