L’analyse de 29 études portant sur plus de 900.000 personnes ne montre aucun lien entre la consommation de produits laitiers et la mortalité ou le risque cardiovasculaire. Les amateurs de fromages peuvent être rassurés.