Selon le président de la commission d’investiture d’En Marche !, l’ex-Premier ministre Manuel Valls, qui réclamait le soutien du mouvement pour les législatives de juin, “n’est pas à ce jour dans le critère d’acceptation de sa demande”.