En vieillissant, beaucoup de personnes voient avec regret leurs cheveux devenir blancs ou tomber. Chez la souris, des chercheurs ont découvert un mécanisme impliqué dans ce phénomène, ouvrant l’espoir de trouver de nouvelles solutions cosmétiques.