Après l’échec de Marine Le Pen au second tour de la présidentielle, le Front national se divise sur la question de la sortie de l’euro. Florian Philippot ne veut pas renoncer à ce point du programme, quand plusieurs cadres prêchent son abandon.