Lors de son premier discours officiel en tant que président de la République française, dimanche à l’Elysée, Emmanuel Macron a promis que rien ne serait concédé “à la facilité, ni au compromis”.