Les voitures diesel pollueraient bien plus que ce que l’on croyait : d’après une recherche parue dans Nature, le dépassement des normes de pollution serait lié au décès prématuré de 38.000 personnes dans le monde en 2015.