Le nouveau gouvernement français compte plusieurs germanophones, voire germanophiles. À commencer par le Premier ministre, Édouard Philippe. Présentations.