La Cour de Cassation a définitivement condamné Bernard Tapie à rembourser les 404 millions d’euros accordés en 2008 par un tribunal arbitral pour régler son litige avec le Crédit Lyonnais sur la vente d’Adidas.