Un décret du président Emmanuel Macron publié vendredi au Journal officiel limite à dix le nombre de collaborateurs du cabinet d’un ministre et précise que leur nomination est faite par décret, après avoir été soumise au Premier ministre.