L’ancien diplomate a été interpellé le 31 juillet 2013 avec 350 000 euros et 40 000 dollars en liquide alors qu’il prenait un train pour Bruxelles. Il sera jugé lundi et mardi à Paris pour “blanchiment de fraude fiscale”.