Opposée notamment à deux candidats Les Républicains dissidents et un candidat La République en marche, Nathalie Kosciusko-Morizet, qui se veut Macron-compatible tout en restant 100 % LR, doit rassurer les électeurs sur son positionnement politique.