Une femme a été choisie, samedi, pour prendre la direction de la principale Église protestante française, qui réunit luthériens et calvinistes, lors d’un synode à Lille. Une première dans l’histoire des luthériens et réformés français.