Le ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, a réfuté mardi les faits qui lui sont reprochés dans un article l’accusant de “mélange des genres”, quand il était à la tête des Mutuelles de Bretagne et dans ses fonctions de député.