Les révélations concernant les possibles conflits d’intérêt de Richard Ferrand sont la conséquence de sa récente exposition médiatique. Mais elles illustrent aussi les nouvelles pratiques instaurées par Emmanuel Macron vis-à-vis des médias.