Devant le raz-de-marée annoncé de La République en marche, Les Républicains et le Parti socialiste abordent les législatives avec inquiétude. Le séisme politique provoqué par la victoire d’Emmanuel Macron à la présidentielle devrait faire des dégâts.