En faisant une annonce purement médiatique sur le redoublement, le nouveau ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, cherche, avant tout, à se démarquer de Najat Vallaud-Belkacem.