Retraite, chômage, emploi… Les députés qui ont perdu (ou sont en passe de perdre) leur circonscription aux élections législatives, dont le second tour se tient le 18 juin, s’apprêtent à emprunter des chemins très différents. Éclairage.