Face à l’abstention massive et au raz-de-marée d’En Marche ! aux législatives, la question de l’introduction de la proportionnelle lors de ce scrutin se pose à nouveau pour une meilleure représentativité de l’opposition à l’Assemblée nationale.