Pourquoi Avons-nous Besoin De Robots : L’Intelligence Artificielle

www.blagou.net:Home/Articles/BlagouNET/Sciences/Pourquoi Avons-nous Besoin De Robots : L’Intelligence Artificielle

Pourquoi Avons-nous Besoin De Robots : L’Intelligence Artificielle

Voici la deuxième des trois parties de notre série « Pourquoi Avons-nous Besoin De Robots ? ». L’objectif est de mettre en évidence les principales raisons pour lesquelles la robotique fera partie de notre avenir et y jouera un rôle essentiel, en recherchant un peu plus.

Bien que la démocratisation des robots les rende de plus en plus présents dans notre vie quotidienne, la plupart des gens ont encore des sentiments mitigés en ce qui concerne l’avenir. De nombreux films apocalyptiques ont dépeint un avenir où les robots exterminaient ou asservissaient les humains. Peu (ou même aucun) ont représenté le contraire. À savoir les avantages et l’inévitabilité d’une société riche en robots.

Après avoir examiné la démographie, nous allons nous intéresser à une autre des raisons pour lesquelles nous avons besoin de robots : l’Intelligence Artificielle (IA)

L’Intelligence Artificielle est un mot à la mode qui, ces derniers temps, est sur toutes les lèvres. Avec les progrès de l’Apprentissage Automatique et du Réseau Neuronal, le succès d’AlphaGo de Google et la démocratisation de Siri, Cortana et autres assistants, ce qui n’était qu’un rêve il y a 20 ans est maintenant une réalité concrète de demain. Mais quel est le lien avec les robots ?

Les 4 types d’Intelligence Artificielle

Avant d’approfondir davantage, prenons un instant pour avoir une base commune sur la façon dont nous pouvons classer une intelligence artificielle.

  • Type I : Réactive

    Ce sont les systèmes d’IA qui ne font que réagir et qui ne peuvent ni constituer de mémoires ni utiliser des expériences précédentes pour adapter les décisions du moment.

    Exemple : Deep Blue – l’ordinateur joueur d’échecs d’IBM qui a battu Kasparov.

  • Type II : Mémoire Limitée

    Plus haut sur l’échelle, ces systèmes prennent des informations en considération et les ajoutent à leurs représentations préprogrammées.

    Exemple : véhicules sans chauffeur ou chatbots

  • Type III : Théorie de l’Esprit

    Ceux-ci comprendraient les pensées, les émotions, les motivations, et auraient donc des interactions sociales comme une personne.

    Exemple : C-3PO et R2-D2.

  • Type IV : Conscience de Soi

    Ceux-ci créeraient des représentations d’eux-mêmes. Ce qui en ferait des êtres sensibles.

    Exemple : Eva dans le film de 2015 Ex Machina.

Mais quel est le lien entre Intelligence Artificielle et Robots ?

Nous définissons un robot comme un dispositif électromécanique capable de réagir à son environnement, de prendre ses propres décisions et de réaliser des actions pour accomplir une tâche. C’est plus ou moins ce que fait l’intelligence artificielle, en particulier celle des Types I et II.

Par ailleurs, l’intelligence artificielle aidera à rendre les robots encore plus intelligents. Et des robots plus intelligents sont de meilleurs robots. Et les robots (dans le sens électromécanique du terme) aideront l’IA à interagir avec le monde réel dans une plus vaste portée.

C’est véritablement un moment où les logiciels et le matériel soutiendront mutuellement leurs améliorations, chacun rendant l’autre meilleur et plus puissant. Et s’ils pouvaient appliquer ces améliorations à la race humaine elle-même ?

Comment IA et Robots nous aideront à dépasser nos contraintes biologiques

Alors que les ordinateurs (et les robots) sont chaque jour plus puissants et plus intelligents, il existe un horizon d’événements plutôt difficile à appréhender. Mais ce qui est la science-fiction d’aujourd’hui sera la réalité de demain. Et au rythme et à la vitesse où les choses évoluent, ceux qui ne prennent pas le train de l’IA et de la robotique resteront sur la touche. Pour Elon Musk, l’écart d’intelligence revient à dire que l’on pourrait finir par être un animal de compagnie de l’IA, un chat domestique.

L’une des solutions consisterait à avoir une couche d’intelligence artificielle fonctionnant en symbiose avec notre cerveau. Musk proclame que nous sommes déjà des cyborgs car nos smartphones agissent comme une version intelligente numérique et partielle de nous-mêmes. Mais nos contraintes se trouvent dans les contributions et surtout dans les résultats qui sont ridiculement faibles.

Avec une dentelle neurale, l’humanité dépasserait nos contraintes biologiques en termes de contributions/résultats. On peut appliquer la même logique aux contraintes corporelles et aux accessoires mécaniques. Nous n’envisageons pas un avenir « Homme contre Machine » mais « Homme et Machine », comme l’explique Ray Kurzweil.

Même si cet avenir où nous allons fusionner avec les machines comporte de nombreux dangers, la plupart des résultats profiteraient aux gens et à la société. Si nous adoptons et empruntons le chemin d’une intelligence artificielle sûre, nous pourrions parvenir à un nouveau modèle de société. Encore plus productif et efficace, où l’aide des machines peut réduire le temps de travail et permettre aux personnes d’avoir plus de temps pour leurs proches ou pour poursuivre leurs propres centres d’intérêts.

Et ce résultat d’une société plus pacifique où les robots et l’intelligence artificielle nous permettent de nous concentrer non pas sur le travail et la production de richesse, mais sur l’amélioration de soi et les relations humaines, est une autre des raisons pour lesquelles nous avons besoin de robots.

Prochainement dans « Pourquoi Avons-nous Besoin De Robots ? »

Dans la dernière partie de cette série, nous examinerons pourquoi la survie même de nos espèces réside dans la Robotique et les Robots. Assurez-vous de rester à l’écoute !

By | 2017-06-16T03:00:26+00:00 16 juin 2017|Sciences|0 Comments

About the Author:

Passionné de nouvelle technologie depuis bien longtemps maintenant, le web est devenus pour moi un excellent moyen d’apprentissage, de partage et de communication. De ce faite et grasse à de formidable CMS tel que WordPress ou bien Joomla on peut aujourd’hui se faire plaisir sur la toile et partager ses connaissances. Bien que l’informatique est ma première passion, la création de contenus sur le Net me passionne tous autant. Bienvenus à vous lecteur et surtout faite vous plaisir, profiter de BlagouNet, pour partager des histoires, des anecdotes, des astuces en tous genre et cela dans la bonne humeur et sans prise de tête.