Un fait divers non élucidé, un corbeau, un huis-clos familial… L’affaire du petit Grégory, qui connaît un nouveau rebondissement cette semaine, captive l’opinion publique depuis 30 ans. Explications.