Le nombre de Britanniques demandant la nationalité française a bondi de 254 % en 2016 par rapport à 2015. Cette hausse s’explique par le vote sur le Brexit au Royaume-Uni.