Dans un entretien accordé à plusieurs quotidiens européens, Emmanuel Macron déclare ne pas voir de successeur légitime à Bachar al-Assad dans la situation que connaît actuellement la Syrie.