Le Parti socialiste a affirmé “clairement” samedi son appartenance à “l’opposition” à la majorité présidentielle, une dizaine de jours avant le vote de la confiance au gouvernement d’Édouard Philippe.