Manuel Valls a annoncé qu’il quittait le Parti socialiste (PS). L’ancien Premier ministre, réélu député de l’Essonne, devient apparenté au groupe de La République en marche, afin d’être “sans ambiguïté” dans la majorité présidentielle.