Béatrice Huret, qui avait aidé des migrants à traverser la Manche en bateau en juin 2016, a été jugée coupable, mardi, par le tribunal correctionnel. La femme de 44 ans qui risquait un an de prison avec sursis a toutefois été dispensée de peine.