Emmanuel Macron va rompre avec la traditionnelle interview télévisée du 14 juillet pour instaurer un autre rituel : la convocation à Versailles du Congrès. Un choix très “jupitérien”, vivement critiqué par l’opposition.