Après le discours de politique générale d’Édouard Philippe, mardi, son gouvernement a obtenu, sans surprise, une large confiance de l’Assemblée. De son côté, l’opposition a tenté de faire entendre son scepticisme dans l’hémicycle.