Pères de la robotique : Joseph Engelberger

www.blagou.net:Home/Articles/BlagouNET/Sciences/Pères de la robotique : Joseph Engelberger

Pères de la robotique : Joseph Engelberger

Voici la deuxième des trois parties de notre série « Pères de la robotique ». Alors que les robots deviennent de plus en plus présents dans notre vie quotidienne, il est intéressant de regarder en arrière et d’apprendre à connaître les grands esprits qui ont été les premiers à concevoir un avenir où les machines aideraient les humains.

père de la robotique joseph engelberger unimate unimotion robot industriel

Joseph Engelberger

Né à Brooklyn (New York City aux États-Unis) le 26 juillet 1925. C’était un physicien, ingénieur et entrepreneur américain. Dans les années 50, il a concédé le brevet de George Devol. Il a conçu le premier robot industriel : l’Unimate. Ceci lui a valu une reconnaissance mondiale en tant que Père de la robotique.

Il a grandi dans le Connecticut pendant la Grande Dépression, puis est revenu à New York pour ses études supérieures. Il a poursuivi des études de sciences et a reçu un B.Sc. (License de sciences) en physique en 1946 ainsi qu’un M.Sc. (Maîtrise de physique) en génie électrique en 1949 – tous deux de l’Université de Columbia.

Il a rencontré George Devol lorsqu’il travaillait à Manning, Maxwell and Moore en 1956. Devol était le titulaire d’un brevet d’un bras robotique industriel de base. Et lorsque l’entreprise pour laquelle ils travaillaient a fermé leur division, ils se sont retrouvés sans emploi, mais avec une idée et ils ont fondé Unimation.

La première entreprise de robotique au monde

Les deux hommes ont collaboré pour concevoir et produire un bras robotique basé sur le brevet de Devol. Ils ont installé la première unité du bras robotique Unimate dans une usine de la General Motors dans le New Jersey en 1961.

Le bras a complètement bouleversé l’industrie automobile. Chrysler et Ford ont rapidement suivi General Motors et ont commencé à utiliser des bras Unimate dans leurs usines de fabrication. L’augmentation de la demande et des ventes et la diminution des coûts de production ont permis à l’entreprise de générer un bénéfice substantiel.

En 1966, Engelberger et un robot Unimate étaient les invités de l’émission The Tonight Show présentée par Johnny Carson.

Cependant, au début des années 80, les constructeurs automobiles (qui avaient été les premiers et les plus fiables clients d’Unimation) ont commencé à préférer les moteurs électriques aux moteurs hydrauliques. Joseph Engelberger s’est opposé avec véhémence à ce changement, ce qui a entraîné une baisse des ventes et finalement le rachat de l’entreprise par Westinghouse en 1982.

Malgré cette opportunité manquée, Joseph Engelberger était encore très estimé. Particulièrement au Japon, où il était considéré comme un acteur clé dans la montée après-guerre de la qualité et de l’efficacité de la fabrication japonaise.

HelpMate

Après avoir quitté Unimation, et en voyant ses parents prendre de l’âge, Engelberger a réalisé que la robotique pouvait améliorer le domaine médical. Il a fondé la Transitions Research Corporation en 1984 et a vendu la première unité HelpMate en 1988. Dans les 10 années suivantes, plus de 100 hôpitaux dans le monde utilisaient des HelpMate.

Le succès de HelpMate lui a valu encore plus de reconnaissance, notamment un discours élogieux au Sénat américain. Son entreprise a été finalement acquise par Cardinal Health à la fin des années 1990.

Même après avoir quitté son entreprise et âgé de plus de quatre-vingt ans, il est resté très actif dans le domaine de la robotique. Particulièrement dans le sous-domaine de la robotique appliquée aux soins aux personnes âgées.

Héritage : a donné naissance à la révolution robotique industrielle

Alors que le brevet original appartenait à Devol, Joseph Engelberger s’est surpassé pour développer l’entreprise et démocratiser les robots industriels. Il a lancé le marché de la robotique européen et asiatique. Il s’est toujours efforcé d’améliorer les produits de son entreprise et de s’assurer qu’ils aient un impact positif sur le monde et sur la vie des gens. Dévoué à sa vision, il est passé de la robotique industrielle à la robotique de service et a continué à travailler jusqu’à ses dernières années.

Ses réalisations ont bouleversé notre monde et il les a effectuées en suivant une vision humaniste d’un monde meilleur dans lequel les robots amélioreraient la vie des gens. Un accomplissement de force qui lui confère indubitablement sa place parmi les Pères de la robotique.

By | 2017-07-11T03:05:47+00:00 11 juillet 2017|Sciences|0 Comments

About the Author:

Passionné de nouvelle technologie depuis bien longtemps maintenant, le web est devenus pour moi un excellent moyen d’apprentissage, de partage et de communication. De ce faite et grasse à de formidable CMS tel que WordPress ou bien Joomla on peut aujourd’hui se faire plaisir sur la toile et partager ses connaissances. Bien que l’informatique est ma première passion, la création de contenus sur le Net me passionne tous autant. Bienvenus à vous lecteur et surtout faite vous plaisir, profiter de BlagouNet, pour partager des histoires, des anecdotes, des astuces en tous genre et cela dans la bonne humeur et sans prise de tête.