Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, s’est engagé à fermer plusieurs réacteurs nucléaires, “peut-être jusqu’à 17”, pour respecter la loi sur la transition énergétique.