Le suspect dans le meurtre de Sarah Halimi, femme juive défenestrée à Paris en avril, a été mis en examen pour “homicide volontaire”. La qualification antisémite n’a pas été retenue par la justice, ce qui suscite la colère de la communauté juive.