L’enquête préliminaire pour “abus de confiance”, ouverte fin mars par le parquet de Paris, visant une vingtaine d’eurodéputés de tous bords, a été élargie à Jean-Luc Mélenchon, a-t-on appris mardi.