La confrontation entre Murielle Bolle et son cousin à l’origine de sa mise en examen pour son rôle présumé dans le meurtre du petit Grégory Villemin,
a débouché vendredi sur un statu quo.