Après avoir étudié les propriétés de la bave de limace, des chercheurs ont créé une glu à la fois solide et flexible qui pourrait recoller des plaies même en présence de sang. Elle s’est avérée efficace sur un cœur de cochon.