Après un dimanche de chaos, la pagaille se poursuivait lundi à la gare de Paris-Montparnasse, provoquant l’exaspération de centaines de voyageurs bloqués, en raison d’une panne dont l’origine était toujours inconnue de la SNCF.