Une stèle à la mémoire d’enfants juifs déportés en 1944 a été profanée à Lyon, a-t-on appris, lundi. Le ministre de l’Intérieur et ancien maire de la ville a déploré un “acte lâche et odieux” et “un affront aux valeurs de la République”.