Brigitte Macron a clarifié son rôle, dans une interview au magazine Elle à paraître vendredi, confirmant que son statut ne serait pas déterminé par une loi, mais une charte de transparence” qui précisera ses “missions et ses moyens”.