La République en marche a poursuivi sa mue en adoptant, jeudi, à une écrasante majorité, ses nouveaux statuts, en dépit de contestations sur le supposé manque de “démocratie” interne d’un scrutin marqué par une forte abstention.