En 2012, une étude venait tordre le cou aux idées reçues des machos. À la grande surprise des auteurs, elle révélait que plus les hommes participent aux tâches domestiques et plus ils vivent heureux. Et s’il suffisait de faire la vaisselle pour qu’un homme (mé)nage dans le bonheur ?