François Hollande a indiqué être en contact avec les autorités turques afin d’appuyer la libération du journaliste Loup Bureau, en détention depuis le 26 juillet. “Il ne s’agit pas de négociations parallèles”, a toutefois précisé l’ex-président.