Les robots domestiques dans le viseur des hackers

www.blagou.net:////Les robots domestiques dans le viseur des hackers

Les robots domestiques dans le viseur des hackers

Selon plusieurs chercheurs, les robots domestiques peuvent être facilement piratés pour espionner et attaquer les propriétaires.

Il faudra encore longtemps avant que les robots ne soient vraiment utiles dans la maison. Mais avant de les accueillir, il vaudrait mieux s’assurer qu’ils soient en sécurité, et nous avec… Un cabinet de cybersécurité vient en effet de publier un nouveau rapport démontrant comment pirater un certain nombre de robots populaires. Ils évoquent notamment le robot star Pepper, l’humanoïde créé par la société japonaise SoftBank.

Basés à Seattle, les chercheurs d’IOActive montrent comment les machines peuvent être transformées en dispositifs de surveillance, en envoyant de l’audio et de la vidéo de leurs propriétaires aux pirates, ou comment ils peuvent être contrôlés à distance de manière à nuire aux humains. Comme le prouve la vidéo ci-dessous où l’on découvre un robot Alpha 2 (UbTech Robotics) qui assène des coups de tournevis à une pauvre tomate…

Alors, évidemment, un robot comme Alpha 2 ne causera pas beaucoup de dommages. Mais à mesure que la technologie progresse, les robots domestiques comme celui-ci vont devenir toujours plus puissants. De plus, IOActive a également prouvé que même les robots industriels ne sont pas à l’abri des cyber attaques.

Outre le piratage de Pepper, et des robots Alpha et Nao, également développés par SoftBank, les chercheurs ont pu compromettre les bras robots industriels fabriqués par la société Universal Robotics. Ces engins sont conçus pour fonctionner aux côtés des humains, mais les chercheurs ont réussi à annuler leurs protocoles de sécurité. De quoi prouver, selon eux, que « même des robots non militaires peuvent être transformés en armes pour provoquer des dommages ».

Cela oblige les pirates à avoir accès au même réseau que le robot pour pouvoir le manipuler physiquement. Mais être capable de contrôler un tel robot pourrait avoir des effets désastreux. Selon IOActive, les créations de Universal Robotics sont assez puissantes pour que « même en courant à faible vitesse, leur force soit plus que suffisante pour provoquer une fracture du crâne ».

robot-cyber-securite-2

Des rapports comme ceux-ci ne sont pas vraiment surprenants, mais ils prouvent que la sécurité de nombreux périphériques connectés n’est pas encore acquise. L’année dernière, une armée de périphériques piratés IoT (caméras, ampoules, thermostats) a été formé en botnet pour utiliser internet. Alors imaginez les dommages qu’une armée de robots réellement armés de tournevis pourrait entraîner…

On ne souhaite pas que vous fassiez des cauchemars mais il semble bien que le spectre du robot incontrôlable ressurgisse… Selon le colonel Brian K. Hall, analyste au Pentagone, « une cyberattaque réussie pourrait vraisemblablement permettre à un ennemi de faire échouer une opération essentielle, voire, dans le pire des cas, de prendre le contrôle d’une arme autonome. Aujourd’hui les systèmes autonomes sont, à des degrés divers, vulnérables à l’espionnage, au piratage et à la tromperie ».

De son côté, l’ex ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian faisait état en janvier dernier de « tentatives de perturbation des systèmes de drones français ». En France, la Direction générale de l’armement (DGA) se prépare depuis plusieurs années aux cyberattaques contre les systèmes embarqués des véhicules de l’armée. Pour sa part, aux Etats-Unis, la Darpa a mis au point un programme de recherche en cybersécurité dédié aux systèmes embarqués des drones, aux systèmes d’armement et aux satellites.

Cet article Les robots domestiques dans le viseur des hackers est apparu en premier sur Humanoïdes.

By | 2017-09-01T10:04:35+00:00 1 septembre 2017|Sciences|0 Comments

About the Author:

Passionné de nouvelle technologie depuis bien longtemps maintenant, le web est devenus pour moi un excellent moyen d’apprentissage, de partage et de communication. De ce faite et grasse à de formidable CMS tel que WordPress ou bien Joomla on peut aujourd’hui se faire plaisir sur la toile et partager ses connaissances. Bien que l’informatique est ma première passion, la création de contenus sur le Net me passionne tous autant. Bienvenus à vous lecteur et surtout faite vous plaisir, profiter de BlagouNet, pour partager des histoires, des anecdotes, des astuces en tous genre et cela dans la bonne humeur et sans prise de tête.