Emmanuel Macron a provoqué une nouvelle polémique mercredi en estimant que certains manifestants, d’anciens employés licenciés de l’usine GM&S, “au lieu de foutre le bordel”, devraient plutôt postuler dans l’entreprise de fonderie d’Ussel.